Français

Au service de la diaspora malienne

Nous Contacter
» » Les Maliens de France saluent une intervention «courageuse»
Exporter en pdf  Exporter en pdf


Les Maliens de France saluent une intervention «courageuse»

François Hollande a reçu dimanche à l'Elysée la communauté malienne dont les représentants ont salué la décision «courageuse» de la France d'engager ses forces armées pour stopper l'avancée des islamistes vers le Sud du pays.

 

«Le Mali n'existerait plus»

 

«Si la France n'était pas venue aux côtés du Mali, le Mali n'existerait plus, ce serait autre chose que le Mali parce que les intégristes seraient arrivés jusqu'à Bamako», a déclaré à sa sortie du palais présidentiel Ramata Coulibaly, vice-présidente du collectif des Maliens de France pour la paix.

Cette dernière a dénoncé la «colonisation culturelle» à laquelle se livrent selon elle les islamistes et a appelé à une manifestation de soutien à l'intervention militaire, samedi prochain à Paris. «L'espoir renaît dans le Nord du Mali, l'espoir renaît dans le coeur des Maliens», a dit Mahamadou Cissé, président du Conseil de base des Maliens de France.

 

Une «grande décision courageuse»

 

Accueillis un peu après 09h, la douzaine de représentants des Maliens de France ont d'abord été reçus par les conseillers du chef de l'Etat, puis par le président lui-même vers 10h pour un entretien d'un peu moins d'une heure. François Hollande a ensuite raccompagné la délégation sur le perron de l'Elysée avant de poser avec eux devant la presse.

«Le président nous a donné l'assurance que le recul (des islamistes) va se poursuivre et que la France continuera à accompagner les forces africaines jusqu'à ce que le Mali recouvre son intégrité territoriale», a rapporté à la presse Mahamadou Cissé. Hamedy Diarra, président du Haut conseil des Maliens de France, a pour sa part remercié François Hollande pour «cette grande décision courageuse» qui intervient, a-t-il souligné, alors que la France a toujours des otages dans la région.

Cette rencontre intervient au troisième jour de l'opération Serval et avant un nouveau conseil de Défense qui doit se tenir vers 15h à l'Elysée.

Forte de plus de 80.000 personnes, la communauté malienne de France est particulièrement présente dans la région parisienne, notamment à Evry.